jeudi 18 janvier 2018

Bricabrac, mon casse-briques

Voici une petite capture d'écran de mon casse-briques. Il est encore à l'état de prototype, mais il avance bien. Je vous en parlerai plus lorsqu'il sera plus avancé, mais sachez déjà qu'il est codé en C++ en utilisant l'excellente bibliothèque SFML, qui est, pour ceux qui ne connaîtraient pas, un équivalent moderne en C++ de la SDL.

vendredi 12 janvier 2018

Pixel art avec Blender

En plus bien évidemment de la création de scènes et d'animations en 3D, Blender et les autres modeleurs 3D sont beaucoup utilisés pour créer des ressources pour les jeux vidéos. Modèles en 3D, cinématiques, mais également des sprites pour des jeux en 2 dimensions

Et là, Blender nous facilite vraiment la vie. Caméra orthographique, taille du sprite, fond transparent, et c'est parti.

Voici par exemple quelques ressources pour un jeu de type casse-brique. Alors, ce n'est pas grand chose, mais au vu de l'effort minimal qu'il m'a fallu pour les créer, et de l'effort minimal qu'il me faudra pour les modifier, par exemple en générant les images nécessaires à une animation du sprite dans le jeu, c'est quand même vachement efficace.

jeudi 4 janvier 2018

Le cybertrilobite

Enfin ! Enfin, j'ai fini mon animation dite du "cybertrilobite".

J'ai donc combiné d'une part mon trilobite et ma scène sous-marine, avec quelques bulles histoire de meubler, et d'autre part une scène façon "boite de nuit" avec des lampes de partout. Vous noterez que pour une fois, il y a du son : je me suis enregistré à l'ocarina pour la première partie, et j'ai utilisé le logiciel Hydrogen, une boite à rythmes, pour la batterie de la boite de nuit. Rajoutez quelques effets sonores enregistrés en frappant sur mon bureau, ou encore en soufflant avec une paille dans un saladier rempli d'eau, et des bruits de foule récupérés sur Freesound, et voilà le travail.

J'ai trouvé particulièrement intéressant et amusant de combiner les différentes scènes, les sons et la musique. Le montage n'est pas d'une originalité folle, mais il faut bien commencer quelque part !

samedi 30 décembre 2017

Rétrospective 2017

Quelle année, les amis ! Le nombre de billets à explosé pour atteindre 65 (66 en comptant celui-ci), ce que nous n'avions pas vu depuis 2011 (que ça ne nous rajeunit pas). On a bien entendu beaucoup parlé de Blender, mais aussi de jeux vidéos, faut bien se vider la tête de temps en temps. On aura en revanche beaucoup moins parlé programmation, qui est un sujet sur lequel j'ai l'impression de n'avoir plus grand chose à ajouter. Il y aura peut-être une petite baisse de régime en 2018 : les sujets "faciles" ont été traités, et mes projets, un petit peu plus ambitieux, vont prendre plus de temps à éclore. En 2018, je devrais vous présenter enfin mon animation "trilobite", et, je l'espère, plus de tutos.

Nous jetterons cependant un voile pudique sur les statistiques de fréquentation du blog (ainsi que du feed Twitter et de la chaîne Youtube). D'une part, ce n'est pas la peine de se miner le moral juste avant la nouvelle année, et d'autre part, je n'ai jamais cherché le succès populaire (même si l'obtenir serait plaisant).

Super bisous donc aux 5 ou 6 "vrais" visiteurs quotidiens. Je vous aime ! Bisous aux robots aussi, car j'aime les robots. Une excellente année à vous tous, et à très bientôt pour de nouvelles aventures !

dimanche 3 décembre 2017

Une platine vinyle

Bien loin des modèles et matériaux organiques, l'on se repose en modélisant les bons vieux objets de la vie de tous les jours (ou presque). Voici donc une platine vinyle.

La modélisation en elle-même est triviale, mis à part peut-être le bras pour lequel il m'a fallu m'y reprendre à plusieurs fois. Je me suis bien amusé avec les matériaux, métalliques pour le bras, l'axe, et le corps de la platine, plastiques pour le disque, le support tournant, et le potard. L'on notera l'anisotropie du disque, et l'image utilisée comme texture pour l'étiquette. J'ai aussi réduit fortement la profondeur de champ, histoire de voir ce que ça donnait.

Reste à la faire tourner ?

mercredi 22 novembre 2017

Antisèche ffmpeg

Je me dépêche de copier depuis mon historique les commandes ffmpeg qui fonctionnent.

Voici pour encoder une vidéo à partir d'une série d'images de type 0001.png, 0002.png, etc. Les valeurs à bidouiller sont -r, pour la fréquence de trames, et le -crf, pour la qualité, 0 étant sans pertes, et 15 une bonne valeur intermédiaire.

ffmpeg -r 30 -f image2 -i %04d.png -vcodec libx264 -crf 0 -pix_fmt yuv420p output.mp4

Voici comment capturer son écran, avec l'audio Jack. Il faudra, une fois la capture commencée, connecter correctement la sortie désirée au nouveau nœud d'entrée correspondant à la capture. L'on notera la résolution contrôlée via le -s, et la qualité contrôlée via le -qp (mais pour une capture, mieux vaut du sans pertes). Juste en dessous, la même commande, mais avec la capture alsa standard habituelle.

ffmpeg -f jack -ac 2 -i pulse -f x11grab -r 30 -s 1280x1024 -i :0.0 -acodec pcm_s16le -vcodec libx264 -qp 0 -preset ultrafast -threads 0 output.mkv

ffmpeg -f alsa -ac 2 -i pulse -f x11grab -r 30 -s 1280x1024 -i :0.0 -acodec pcm_s16le -vcodec libx264 -qp 0 -preset ultrafast -threads 0 output.mkv

Enfin, après avoir capturé la vidéo, il est possible de la ré-encoder dans un mode plus agressif, sans perte de qualité, en changeant le -preset. Les captures étant particulièrement gourmandes en espace disque, c'est toujours quelques gigas de gagnés.

ffmpeg -i grosse_video.mkv -c:v libx264 -crf 0 -preset veryslow moins_grosse_video.mkv

mardi 21 novembre 2017

Un trilobite - Deuxième partie

Défiant toutes les idées préconçues sur l'anatomie de ces charmantes petites bêtes, j'ai muni mon trilobite d'une colonne vertébrale en plus de son exosquelette. Mais que les paléontologues se rassurent, il s'agit juste de fournir les outils pour animer mon trilobite plus fossilement (ah ah!).

Bon, et puis, il a fallu lui donner de la couleur. J'ai donc opté pour une chitine mouchetée du plus bel effet, avec un aspect rugueux très années -250M.

Vous avez peut-être vu sur mon feed Twitter (c'est à droite de l'écran, là) ma scène sous-marine. Je pense que vous voyez où je veux en venir !